Publié le 28 juillet 2018 à 21:24 Publié par :

SHADOW OF THE TOMB RAIDER | Le point sur la musique

Si nous pouvions nous poser la question de savoir qui reprendrait le flambeau de Jason Graves et Bobby Tahouri en tant que compositeur sur le nouveau Tomb Raider (Junkie XL pouvions nous entendre ici ou là ?), l’info est enfin tombée ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les choses semblent prendre un tournant sensiblement plus impactant et créatif que ce qui avait pu être fait pour son prédécesseur, Rise of the Tomb Raider… 

 

C’était le 11 Juillet dernier, le site officiel Tomb Raider annonçait dans la surprise générale les trois grands noms de l’équipe chargée de la création sonore de Shadow of the Tomb Raider !

Rob Bridgett (Directeur Son & Musique), Brian D’Oliveira (Compositeur) et Martin Stig Andersen (Compositeur / Créateur Sonore et Sound Designer), ce qui est sûr c’est que Eidos Montréal n’a pas hésité à aller chercher des artistes renommés pour ce nouveau Tomb Raider, pour le plus grand plaisir de nos oreilles !

 

Avant de commencer les présentations, Rob Bridgett recontextualise la création de la musique du jeu :

 

« Bien que nous restions fidèles à nombre des recettes et instruments musicaux qui ont fait le succès de la franchise ces cinq dernières années, le côté esthétique du jeu a évolué. Émotionnellement comme physiquement, l'univers de Lara est beaucoup plus sombre et dangereux. La musique du jeu doit reprendre ces deux éléments. La jungle sud-américaine et la civilisation maya occupent une place prépondérante dans l'instrumentation de la musique, et nous plongeons également plus profondément dans l'espace émotionnel de Lara. »

Rob nous apprend ainsi également le retour du célèbre instrument qui avait été créé tout spécialement pour le Reboot de 2013 par Matt McConnell, et qui avait été au centre de la composition de Jason Graves à l’époque !

« Nous voulions boucler certaines boucles, l'Instrument représente une facette très profonde de la peur chez Lara, c'est un rappel viscéral de ses sentiments au Yamatai. Nous avons décidé de l'utiliser dans la Jungle, non pas comme une musique qui évoquerait cet endroit, mais comme une musique qui placerait le joueur dans la tête de Lara. Très franchement, la musique de l'Instrument était parfaite, et donc nous sommes allés plus loin, et l'avons utilisée pour certains effets sonores. Dans certaines zones du jeu, les impacts et les textures sonores ont donc été créés avec l'Instrument. »
Rob Bridgett

Poursuivant ensuite sur la présentation d’un compositeur qui est très cher à mon petit cœur de joueur, et pour lequel je me réjouis déjà de jouer au jeu afin d’écouter son travail ! Il s’agit de Brian D’Oliveira, avec qui Rob Bridgett, nous dit t’on, a travaillé sans compter les heures sur l’identité et l’esthétique sonore qu’ils allaient utiliser pour Shadow of the Tomb Raider. Joie infinie!

Brian D’Oliveira est en fait tout autant compositeur qu’il est Sound Designer. Guidé par ses aspirations créatives, il fonde en 2007 son propre studio d’enregistrement à Montréal, La Hacienda Creative, lui permettant de réaliser de nombreux travaux de Recherche & Développement, sonores et musicaux…

Si j’apprécie autant l’artiste, c’est tout particulièrement pour ses collaborations avec MediaMolecule (qui est, ça n’aura peut être pas échappé à certains, un de mes studios de développement fétiches !) et en majeure partie pour son travail de co-compositeur sur le jeu Tearaway aux côté de Keneth C.M. Young.

Brian D'Oliveira
« Brian a une collection impressionnante d'instruments précolombiens et sud-américains qui composent les fondations de la signature musicale exotique du jeu. Il a également beaucoup travaillé avec des musiciens de régions spécifiques de l'Amérique du Sud afin de comprendre pourquoi et comment la musique serait interprétée sur ces instruments. Tout ceci contribue à apporter une couleur et un authenticité inédites à la musique du jeu, et je pense que personne n'aura jamais rien entendu de tel, nulle part ailleurs ! [...] Lara ressent différentes émotions dans le dernier volet de la trilogie, et nous devions traduire ces émotions, de la mélancolie à la joie, la tristesse, de la rage à l'agressivité purement animale, en musique d'une façon naturelle et fluide. »
Rob Bridgett

Cette philosophie de recherche de sonorités, par l’utilisation d’instruments atypiques, traditionnels et/ou customisés, on la retrouve dans la majorité de ses œuvres.

 

Une vision qui pour l’anecdote, l’a emmené à fabriquer des instruments en papier pour le jeu Tearaway, prolongeant jusque dans sa musique le concept et l’univers même du jeu : jouer en créant, créé en jouant, le tout dans un monde de papier et de carton.

Pour ne rien diminuer à mon bonheur, le troisième et dernier membre de cette équipe musicale de choc n’est autre que Martin Stig Andersen, de qui j’ai absolument adoré le travail sur Limbo et, surtout, Inside. Si Brian D’Oliveira est un vrais bidouilleur de sonorité, Martin S.A. est lui un véritable ​acharné la mise en relation du son et de l’image, et de la volonté de briser la ligne séparant le Sound Design et la composition comme on peut l’entendre au sens classique du terme.

Martin Sig Andersen est diplômé, en tant que compositeur, de la Royal Academy of Music de Aarhus, au Danemark.
Il a également étudié la composition électroacoustique sous la direction du professeur Denis Smalley à la City University de Londres.

Martin Stig Andersen

Tout comme pour Brian D’Oliveira, son travail dans le monde du jeu vidéo lui a valu plusieurs récompenses et nominations. Particulièrement ses compositions sur les deux jeux de Playdead, Limbo (2007) et Inside (2016), deux succès critiques et publique de la sphère indépendante.

Pour conclure ce tour d’horizon de l’équipe musicale de ce Shadow of the Tomb Raider…

 

Si Jason Graves demeure un compositeur de talent, de qui la communauté des fans semblent très largement approuver le travail, je dois avouer que ses compositions, que ce soit sur le Reboot, The Order ou encore Dead Space, ont toujours manqué de mouvements mélodiques pour moi. Son travail s’apparente bien plus à du Sound Design, qu’à de la « musique » telle qu’on pourrait se l’imaginer plus classiquement. Une chose qui peut être totalement justifié par le contexte ou le style de jeu (comme c’est le cas pour le reboot ou Dead Space justement). Et il est vrais que j’ai toujours eu l’impression que, depuis 2013, on ne nous présentait encore et toujours que d’infinis variations d’un même thème, celui du la Bande Annonce « Turning Point ».

 

Cela faisait longtemps que je n’avais personnellement pas été impatient et emballé par la musique d’un Tomb Raider ; et, comme je pouvais le mentionner dans ma critique de Rise à l’époque de sa sortie, la pauvreté des compositions de Bobby Tahouri avait un petit peu terminé d’achever ma blasitude. Vivement donc le 14 Septembre prochain, date à laquelle nous pourrons enfin découvrir le travail de tous ces artistes pour l’ultime aventure de Lara Croft dans son chemin vers son accomplissement en tant que « Tomb Raider » !


Catégories : Eidos Montréal, Shadow of the Tomb Raider

Publié par :


Laisser un commentaire

Publicité :

© Tomb Raider France 2008 - 2018
© Lara Croft et Tomb Raider sont des marques déposées de Square Enix Ltd.

Suivez nous sur les réseaux :