'
.
_

lundi 20 octobre 2008

Tomb Raider Resurrection

~ ~
TOMB RAIDER RESURRECTION
Ouverture
_ « T’avais raison Zip, y a bien un truc ici. » Lara Croft se tenait accroupie dans le désert, a l’est de Jérusalem, examinant une pierre polie par le soleil et le temps sortant légèrement du sol. _ « Papa Zip a toujours raison Lara ! » Dit il par le casque audio qui les reliait tous les deux _ « N’en fais pas trop… Bon maintenant au boulot. » _ « Attend Lara, je vois quelque chose qui va pas te plaire… Regarde derrière toi. » Lara sortit ses jumelles et examina le désert environnant. _ « Décidément Amanda n’est pas prête de me lâcher… Bon j’ai environ 3 heures avant qu’ils arrivent. » En effet, un impressionnant convoi de jeeps montait les dunes de sable. Amanda Evert assise a l’avant de la première jeep examinait, tout comme Lara, l’emplacement de la jeune femme. Lara, nullement impressionnée, sortit sa pelle et creusa. _ « C’est fascinant, Lara avait réussi en moins de deux heures à dégager une petite entrée dans le sable, de là on apercevait déjà un aperçu de fresques bleutées, Je ferai mieux de me dépêcher avant que les sbires d’Amanda arrivent. » Sur ce, elle se faufila dans l’étroite ouverture.
Découverte
Lara atterrit dans une petite pièce, qui semblait être qu’un corridor car on voyait un couloir sombre s’enfoncer dans les entrailles de la terre. _ « Ce sont des fresques, vraisemblablement chrétienne du Ier siècle ou même antérieure. » Lara s’approcha du mur et caressa les peintures doucement. Les fresques représentaient un homme, Jésus, recevant un objet auréolé de lumière. _ « Qu’est ce que c’est que ça, se demandait Lara, bon bah je vois pas mille solutions je vais devoir explorer cet endroit… » Lara sortit sa lampe torche et s’avança dans le couloir. Elle stoppa net quand elle entendit un grognement derrière elle. Lentement elle sortit ses Uzis des ses holsters et se retourna. Elle se retrouvera nez à nez avec une créature, sorte de griffon déformé, ses pattes étaient longues et à leurs bouts, d’inquiétantes griffes luisaient, son museau étaient recouvert d’une bave verdâtres et ses ailes cadavériques battaient l’air dans un frou-frou inquiétant. Elle fit feu sans s’arrêter mais les balles semblaient ricocher sur la créature, elle ne voyait plus qu’une seule issue, la fuite. Elle courut jusqu’au bout du couloir où heureusement une porte à lourd battant l’attendait, elle s’engouffra dans la pièce et ferma précipitamment la porte de bronze. Lara soupira en s’appuyant contre le mur. La salle où elle se trouvait était immense, on entendait un lointain ressac, plusieurs colonnes étaient disposées, au milieu, devant un autel où se dégageait une lueur dorée. Sans hésiter Lara s’avança mais elle fut forcée de s’arrêter lorsqu’elle aperçut que certaines dalles se dégageaient plus du sol que d’autres. Sur les murs, on pouvait voir des petits trous, qui devaient surement laisser passer des fléchettes. _ « Un seul faux pas et c’est la mort assurée. » Prudemment, Lara choisit les dalles où poser ses pieds, mais presqu’au bout elle glissa légèrement et enfonça une dalle. Soudain un bruit d’engrenage se fit entendre et un gaz sortit des petits trous. _ « Et voila, au lieu de fléchettes j’ai un gaz mortel, à qui on peut se fier de nos jours ? » Mais sans perdre son sang froid, la jeune femme prit son élan et s’accrocha à la colonne qu’elle grimpa rapidement, en bas le gaz avait déjà envahi le sol et grimpait inexorablement. Arrivée en haut de la colonne, elle sauta jusqu’à l’autel, un peu en hauteur où elle prit l’artefact sans même le regarder, puis elle sprinta jusqu’au bout de la salle, où elle distinguait désormais un petit lac souterrain. Elle prit une large inspiration, sauta dedans et nagea jusqu’à la lumière qui filtrait au fond de l’eau.
Remontée
Lara arriva à la surface, dans une oasis calme et tranquille. Soudain elle entendit des voix se rapprocher. Des voix qui parlaient anglais. _ « Surement des soldats d’Amanda. » pensa t’elle Elle se cacha derrière un petit monticule d’herbe. _ « Ras le bol j’te dis ! Déjà qu’elle nous trimballe dans le désert pendant 2 jours sans nous dire pourquoi et après faut qu’on suive la Croft dans une espèce d’église souterraine lugubre. » Dit une voix rude _ « Si t’es pas content pourquoi tu te casses pas ? » Demanda son acolyte Lara s’éloigna lentement sans d’entendre la réponse du mercenaire. Arrivée près de sa moto qu’elle avait laissée, camouflée derrière une dune, elle sortit son PDA. _ « Zip ? C’est Lara, j’ai trouvé un truc bizarre dans le temple souterrain, dit-elle en examinant l’artefact, une sorte d’arabesque en or où 3 creux étaient bien distinct, je crois qu’il manque des parties. _ « Et Amanda ? » _ « Amanda ? Elle a encore du retard, comme d’habitude faut dire ! Tu pourrais me localiser d’autres endroits comme celui-ci ? Je ne sais pas à quoi sert cet objet mais je suis à peu près sûre que Jésus Christ l’a eu en sa possession, même si il parait plus ancien que le Ier siècle. » _ « D’accord Lara mais … Fait attention à Amanda quand même… » _ « Je ne t’ai pas attendu Zip. » Dit-elle en souriant _ « Elle est partie bande d’idiots ! Elle doit déjà avoir trouvé la relique ! » _ « Désolé Mme Evert, c’est que on n’a pas eu le … » _ « Taisez-vous ! Mettez le cap sur la Sainte-Baume. » Au loin on apercevait une femme a moto s’éloignant dans une nuage de sable.
La grotte
_ « T’es sûre de ton coup Lara ? » _ « Amanda à l’air de s’intéresser à cet endroit, on s’intéresse toute les deux au même objet mais elle, elle à l’air de savoir ce que c’est, donc oui Zip je suis sûre de moi. » La chaleur était étouffante à cette époque de l’année dans le Sud de la France, les bruyères semblaient dépérir sous le soleil de plomb, Lara regardait avec ses jumelles les hommes d’Amanda fixer leur camp. _ « Tu sais ce qui se trouve dans les environs Zip ? La grotte où vécut Marie Madeleine, puisque la relique que j’ai trouvée à l’air d’avoir un rapport avec l’origine du christianisme, je pense que un des objets manquants dans l’arabesque doit se trouver par ici. » _ « Maintenant la question c’est : comment je vais faire pour entrer dans la grotte alors qu’Amanda y est déjà ? » Lara sourit car elle avait déjà trouvé la réponse. Amanda n’arrivait pas à dormir, elle avait été trop énervée par le vol de l’artefact à Jérusalem. _ « Cette petite garce réussit à chaque fois. » Elle se rappelait l’aventure du Marteau de Thor l’année dernière qui s’était soldé par leur alliance. Un bruit la fit sursauter, machinalement elle attrapa sa pierre spectrale autour de son cou. _ « C’est rien qu’un chat ou une bestiole dehors. » Dit-elle pour se rassurer Elle sortit de la tente, la soirée était magnifique, la chaleur était un peu retombée et l’air était doux. Tout le camp dormait, rien ne venait rompre le silence. Rien ? Une légère respiration venait troubler le calme de la nuit. _ « Lara ? » _ « Salut Amanda. » _ « Gardes ! Gardes ! » _ « Oh tu peux crier ils sont tous bâillonnés dans leur tentes, ils se reposent bien sagement. » _ « C’était stupide de venir ici Lara. »Dit-Amanda en prenant sa pierre spectrale. Déjà la fumée noire sortait du pendentif quand une explosion se fit entendre. Amanda se sentit projetée en arrière et son collier tomba à plusieurs mètres d’elle. Un rire cristallin se fit entendre, un rire qui s’échappait vers la grotte. La fumée noire était maintenant complètement sortie et elle s’avançait, menacante, vers Amanda, ne reconnaissant pas sa maîtresse. Lara frémit sous la température de la grotte, elle était beaucoup plus froide que dehors. Elle s’avança vers l’autel, il devait y avoir une cavité secrète, un passage. Elle examina les murs, les tâtant. A un recoin de la grotte, alors qu’elle était presque découragée, elle sentit sous la paume de sa main une irrégularité, une sorte de dessin alambiquée. La jeune femme sortit l’arabesque dorée et la plaça sur le mur. Le dessin concordait parfaitement.. Quand elle eut placé l’objet un déclic se fit entendre et un pan du mur se détacha. Lara se faufila dans l’ouverture et ferma rapidement la ‘porte’.
Dans les entrailles de la Terre
Si la température n’était pas très chaude dans la grotte, elle était glacée dans la pièce souterraine. Lara éclaira tout autour d’elle et aperçut seulement un escalier qui descendait. C’était la seule issue. Elle descendit silencieusement les escaliers. Arrivée au bout, un râle se fit entendre, le changement de température se faisait aussi sentir, la chaleur était suffocante désormais. A un détour, Lara arriva dans une salle. Elle était entièrement recouverte de lave au sol et des bulles se formaient quelquefois à la surface. Au loin, un escalier menait là aussi à un autel où reposait une pierre à la lueur rougeoyante. _ « Comment je vais faire pour traverser ? » Pensa Lara Elle s’avança lentement vers la lave. Elle sentit le souffle chaud sur son visage. Si elle tombait dedans… Elle examina tout autour d’elle cherchant un moyen d’arriver jusqu’à l’autel. C’est là qu’elle vit une forme gravée dans la pierre. Elle appuya doucement sur la roche. A peine l’eut elle fait, qu’un tremblement secoua la pièce, la lave envahissant peu a peu la plateforme où se trouvait Lara et délaissant ainsi quelques points d’appui en son centre. Sans hésiter Lara sauta jusqu’à la première. En se retournant elle vit que la lave avait commencé à envahir l’escalier. Elle frissonna. Elle sauta encore sur quelques roches quand elle arriva contre un mur où se trouvait le même symbole. Connaissant désormais la manière dont il fallait procéder, elle refit les mêmes gestes qu’auparavant. Elle arriva ainsi à l’autel. La pierre reposait là, ronde, magique. La lueur qu’elle dégageait était presque aveuglante. Sur l’autel était gravé des mots. Lara sortit sa caméra et commença à traduire. _ « C’est de l’araméen ancien, ‘Ici repose la pierre, celle qui sauva la prostitué Marie Madeleine du péché, celle qui fait partie du cycle de la Renaissance et que Jésus utilisa pour renaître. Prend garde, impie, si tu uses mal de ses pouvoirs, jamais ton âme ne connaîtra le repos.’ C’est absolument charmant, bon assez rigolé maintenant… » Délicatement elle prit la pierre et la posa dans le premier emplacement de l’arabesque. Quand elle fût nichée dedans, elle brilla délicatement. Lara n’avait pas remarqué que la lave montait dangereusement. Quand elle se retourna pour chercher une issue, le liquide était à plus de la moitié de la salle. _ « Je ferai mieux de me dépêcher si je ne veux pas finir carbonisée… » Derrière l’autel on pouvait voir un escalier qui montait. Lara gravit les marches rapidement. Quand elle fut arrivée en haut, elle sentit un souffle d’air sur son visage. Elle leva la tête et aperçût le ciel étoilé. _ « Un petit peu d’escalade ne me fera pas de mal. »
Secret de Polichinelle
Lara se tenait debout devant l’impressionnante église, examinant attentivement le bâtiment. _ « Et tu dis qu’il y aurait une autre église en-dessous ? » _ « Ouais, c’est un secret de polichinelle au Vatican, elle recélerait une relique si puissante que l’Eglise préférait la tenir cachée que la sortir pour l’exposer dans un musée. » _ « Ouais … Tu vois Zip, là sur la mosaïque, Lara était désormais entré dans l’église et se tenait devant la mosaïque de la nef central, on voit que St Pierre porte une pierre jaune sur sa sandale, si c’est une pierre du même genre que celle que j’ai trouvée à la Ste Baume, je suis au bon endroit. » _ « Faut déjà que tu trouves l’église souterraine… » _ « T’inquiètes pas pour ça Zip j’ai ma petite idée, pour une fois qu’Amanda n’est pas derrière moi. » Sur ces mots, elle s’avança, regarda autour d’elle pour s’assurer qu’elle était seule et grimpa sur la gigantesque armoire dorée située juste en-dessous de la mosaïque. Arrivée au niveau du pied de St Pierre, elle appuya légèrement sur la pierre jaune. Au loin, on entendit un bruit lourd, que l’écho répétait. Lara sauta au sol et courut en direction du bruit venant du patio extérieur. Une gigantesque statue de St Paul avait pivoté de quelques centimètres, si bien qu’on n’apercevait presque pas l’entrée qu’il dissimulait. Après avoir attaché son grappin au sol, Lara bascula dans le vide.
La basilique souterraine
Quand Lara atterrit, elle resta un moment bouche bée. L’endroit où elle se trouvait était exactement identique à celui qu’elle venait de quitter sauf qu’il était privé de lumière. La gigantesque statue de St Paul armé d’une épée était à ses côtés et le même jardin soigneusement entretenu malgré l’absence de lumière l’entourait. Sortant sa lampe torche, Lara s’avança vers l’église, identique elle aussi. Arrivée devant la mosaïque, elle remarqua que, cette fois, la pierre jaune était légèrement en relief. _ « Bingo. » Chuchota Lara Au sol était gravé des inscriptions en latin. _ « La pierre de Conversion repose ici, près de Saint Pierre qui l’amena à Rome pour fonder son Eglise, bénie soit-elle car elle sauva le Seigneur de la mort, traduisit Lara, Maintenant il faut que je trouve un moyen de grimper jusqu’en haut… » L’escalade fût d’une facilité déconcertante pour l’aventurière qui s’agrippa aux corniches des murs. Une petite plateforme entourait la mosaïque. Lara grimpa dessus et prit délicatement la pierre. _ « C’est trop facile… » A ses mots des pas grondants arrivèrent vers elle. Le St Paul était entré dans l’église, accompagné de sa gigantesque épée. N’écoutant que son courage, Lara dégaina ses pistolets et tira sans relâche sur la statue. Les balles le touchait, mais, n’étant pas un être vivant, ne lui faisait aucun effet. Elle adopta une autre tactique et sortit la pierre jaune de sa poche, il était temps de voir son pouvoir. Elle la tint devant elle en direction de la statue. Une lumière dorée envahit la salle. Aussitôt le saint s’agenouilla devant Lara. _ « Saint Pierre dût s’en servir pour convertir les premiers catholiques… Si elle peut vraiment faire ce que je pense… Lève-toi ! » Dit elle en direction de la statue. L’être de pierre obéit et dans un bruit assourdissant, se leva. _ « Bon trouvons un moyen de sortir… Peut être le connaît-il lui… Mène-moi dehors ! » La statue se dirigeait déjà vers l’autre bout de l’église et Lara devait courir pour arriver à le suivre. Arrivé devant une impasse, il s’arrêta net. _ « C’est tout ? Hum… Pendant les premiers siècles, les églises avaient toujours un puit de lumière, Elle se tourna vers la statue et lui dit, Tu vas me lancer tout là haut, tu peux le faire ? » La statue acquiesça, prit Lara et la propulsa tout en haut.
Qu’est ce qui se passe ici ?
Lara était arrivée Ankara par le premier avion qui décollait de Rome. Elle se dirigeait vers le désert de sable qui bordait la ville. Zip lui avait indiqué là un temple de Neptune enseveli et dont les anciens écrits disaient qu’ils recelaient une puissante relique. Ayant fait le lien avec les artefacts que recherchaient Lara, Zip lui avait transmis l’emplacement du temple. Arrivée là bas, une foule immense entourait l’endroit pourtant désert d’habitude. Lara descendit de sa moto et alla demander à un agent de police ce qui se passait là. _ « Monsieur ? Monsieur ? Qu’est ce qui se passe ici ? _ « Une folle à posé des explosifs là hier soir, un berger local l’a vu et a averti les autorités, depuis on à trouvé un temple sous le sable. » _ « Et… Elle est passé où la dame ? » _ « Elle et son équipe ont mystérieusement disparu. On espère qu’ils sont pas rentrés là dedans. Alors là on est sur qu’on les retrouvera jamais. _ « Pourquoi ? » s’étonna t’elle _ « L’endroit est situé sur une faille sismique. C’est un miracle que le temple ne se soit pas écroulé. Ca va sans doute pas tarder maintenant qu’il est à la surface. » Lara s’éloigna et se faufila dans la foule, arrivée devant le temple, sans que personne ne l’aperçoive, elle entra dans le temple.
Le temple de Neptune
Le bâtiment était très ancien et la roche blanche dont il était fait avait gardé son éclat. Lara s’avança rapidement et courut à travers les salles. Elle arriva à un endroit où deux couloirs se séparaient, chacun dans une direction différente. Au bout d’uns d’entre eux on entendait des voix et des bruits de pas. Amanda n’était pas loin. Lara allait partir dans la même direction qu’eux quand elle entrevit le même dessin que dans la grotte de la Sainte Baume dans l’autre couloir, une indication pour trouver le bon chemin. Lara sourit et suivit le noir corridor. Au bout d’une heure, Lara avait l’impression de tourner en rond. Elle avait suivi plusieurs autres couloirs mais elle revenait toujours au même endroit. Cet endroit était un vrai labyrinthe. Elle se concentra et reprit le couloir en examinant soigneusement les murs pour trouver les symboles alambiqués. Mais elle revenait implacablement dans le couloir central. Soudain Lara eut une idée. Ne fallait-il pas plutôt placer l’arabesque dans le symbole, comme dans la grotte ? A peine eut elle fait ça qu’une lumière se montra dans le couloir. Une porte dérobée s’était ouverte. Lara rentra rapidement dedans. Elle arriva alors dans une immense salle. Des colonnes d’or supportaient le plafond. Au bout une immense statue la dévisageait. Elle représentait une femme aux cheveux dénoués, portant une longue robe. Elle était d’une extraordinaire beauté. _ « Une femme dans un temple de Neptune ? » s’étonna-t-elle Aux pieds de la statue se trouvait des inscriptions. _ « Ca se traduit littéralement par ‘La lumière dévoile tout’. » Mais il n’y avait aucune trace de la pierre. Lara se demandait si c’était bien le temple qu’elle cherchait quand elle aperçut à côté de la statue un levier. Elle alla l’abaisser. Soudain des flots d’eaux venus de nulle part envahirent la pièce. Lara chercha une issue mais elle n’en voyait aucune. L’eau en était maintenant à la moitié de la pièce et elle commençait à céder à la panique. La statue la dévisageait toujours. C’est là qu’elle vit le petit espace derrière la statue. Lara courut derrière. Et elle tomba dans le vide.
Là où on s’aperçoit que vaut mieux être une petite fille sage qu’une archéologue
Lara était tombée dans une salle noire, elle entendait de l’eau goutter, venant sans doute de la salle inondée. La jeune femme aperçut un flambeau à côté d’elle. Elle sortit des allumettes de son sac et l’alluma. Elle eut alors un aperçu de l’endroit où elle se trouvait. C’était une salle encore plus grande que celle qu’elle venait de quitter, une balance creusée dans le sol. Elle était nue de décoration. On aurait dit qu’elle était creusée dans la roche même, Lara avança prudemment. Quand elle fût arrivée au bout, elle s’aperçut qu’il n’y avait rien dans la salle. Soudain elle entendit un bruit derrière elle. Elle sentit une respiration dans son cou. Un bête mi-homme mi-loup la fixait dans l’obscurité. Ses yeux jaunes l’observaient tranquillement. Lara dégaina ses armes et fit feu. La bestiole perdait petit à petit ses membres suite à ses coups de feu. Il se jeta sur elle. Elle fit une roulade à même le sol et se releva. La bête ne se laissait pas abattre facilement et Lara arrivait au bout de ses munitions. Elle sortit son couteau et s’avança vers l’animal. Elle se jeta sur son dos et après que il se soit débattu, lui trancha la tête. _ « Je sais pas ce que c’était mais il était coriace ! » Dit-elle en sueur Lara alla s’asseoir au bout de la pièce et se mit à réfléchir. Après avoir scruté les murs et le sol attentivement, elle ne trouvait toujours pas les secrets que cachaient cette salle et la balance. Elle sortit l’arabesque et se mit à jouer avec en le faisant tourner. Il scintilla doucement. Lara s’avança vers la balance et posa délicatement la relique sur un des plateaux qui s’inclina. Ne sachant que faire, elle se mit sur l’autre plateau. Rien ne se passa. Elle descendit. Que pouvait-elle mettre d’autre dessus ? Elle réfléchit longtemps et se rappela des inscriptions de la statue. La lumière dévoile tout. Après tout elle ne perdait rien. Elle déchira un bout de son débardeur, l’enflamma à l’aide de la torche et le posa sur le deuxième plateau. Les deux plateaux s’équilibrèrent enfin. La balance bascula et dévoila une cache secrète où reposait une pierre aux reflets bleutés. Lara la prit dans sa main et la mit dans l’arabesque. _ « Bon maintenant faudrait penser à partir. » _ « Oh non Lady Croft. Pourquoi vouloir nous quitter ? » Surprise, Lara leva la tête. Des hommes en combinaisons noirs descendaient à l’aide de grappins dans la pièce. Leur chef était déjà au sol et la menaçait de son arme. _ « Tu vas me donner ce que tu tiens d’accord ? Et pas de geste brusque sinon j’te descends ! » Lara reconnut celui qui lui avait volé le gantelet en Méditerranée l’année dernière _ « Comme on se retrouve ? Dis donc vous allez pas m’assommer comme la dernière fois, j’ai failli y rester ! » _ « Pourquoi changer nos habitudes ? » Dit il en lui assenant violemment un coup à la tempe.
Secousses
Lara se réveilla et eut une douloureuse sensation de déjà-vu. On l’avait abandonné dans une salle sans autre issue qu’une salle en hauteur qu’elle ne pouvait atteindre. Cette fois c’était bien la fin. Cela lui rappela quand elle avait était ensevelie vivante dans le temple d’Horus. Lara regarda autour d’elle. Peut être la salle recelait elle d’autres secrets. Elle s’approcha de la balance. Elle était toujours en position de bascule, et montrait là où se trouvait la pierre précédemment. Quelques mots étaient gravés dans l’étroite cache. Lara se pencha et traduisit. _ « ‘Pierre de la pureté, toi qui sauvera le monde en le rendant purs, sauve nous.’ Si je comprends bien chaque pierre à un pouvoir spécial : la pierre rouge permet de laver des pêchés, la pierre jaune d’ordonner sa volonté et la pierre bleu de purifier. Assemblées elles permettent de ressusciter. Pourtant Jésus après avoir repris vie va au ciel… » Lara resta silencieuse et soudain, releva la tête, les joues rouges _ « Mais on trouve d’autres traces de cet objet ! Dans la mythologie égyptienne, avec Osiris, ou aborigène avec Brajame. Mais tous ces personnages vont au ciel ou l’équivalent du paradis après avoir repris vie. Cet artefact ne rend pas la vie mais permet un passage jusqu’à une dimension paradisiaque. Enfin… C’est un peu tard pour s’en rendre compte maintenant qu’on me l’a volé… » Soudain une secousse retentit dans la salle. Le temple s’effondrait.
La réveil
_ « Lara, Lara, réveille toi je t’en supplie. » _ « Zi… Zip ? » _ « Réveille toi. » _ « Où je suis ? Au paradis ? » _ « Euh je suis pas très calé en géo tu sais… Je vois juste qu’on est dans un désert. » Lara se redressa vivement _ « Je ne suis pas morte ? Mais le temple s’effondrait et … » _ « Je sais, je sais, je t’ai retrouvé parmi les décombres. T’as eu une de ces chances ! La salle où tu te trouvais à servi… d’amortisseur. » _ « Mais comment ça se fait que tu sois ici ? T’es pas en Angleterre ? » _ « Tu croyais vraiment que j’allais te laisser ici ? J’ai pris l’hélico d’un pote pour venir ici. T’as trouvé ce que tu cherchais ? » _ « Oui mais… » Elle s’arrêta et secoua la tête, elle avait un de ces mal de crâne. _ « Quoi Lara ? » _ « J’ai un compte à régler. »
Les bons comptes font les bons amis
_ « T’as compris Lara ? T’entres tu fonces au dernier étage et tu chopes le truc. » _ « T’inquiètes pas Zip. J’espère juste que je croiserais Amanda. J’ai une petite surprise pour elle. » Le QG d’Amanda était une tour en verre ultramoderne. Lara se rappela de son infiltration dans la tour Von Croy et eut un pincement au cœur en se remémorant son ancien mentor. _ « Lara ? Dit Zip par le casque audio, Je coupe l’électricité pendant 5 minutes, essaie d’entrer par le deuxième étage. » _ « A tes ordres Zip ! » Lara escalada silencieusement la tour. Quand elle arriva à l’endroit convenu, la lumière s’éteignit brusquement dans tout le bâtiment. C’était le moment que Lara attendait, elle jeta brusquement son pied à travers la vitre qui vola en éclats. Elle pénétra dans un couloir désert. Des lumières rouges zébraient le couloir. Ils avaient déclenché l’alarme. _ « Va falloir que je la joue fine cette fois » Elle se dirigea vers l’escalier. Des colosses surgirent d’une porte. Sans hésiter Lara fit feu. Ce scenario se répéta à tous les étages. Quand elle fut arrivée au dernier, elle resta un moment interloquée. Une porte de verre blindée bloquait le passage. Seul un scan rétinien permettait l’accès au laboratoire. Va falloir que je passe par l’extérieur. Elle passa par la fenêtre et fixa son grappin. Ainsi elle commença la dangereuse escalade. Arrivée au niveau du labo, elle sortit ses Desert Eagle et cribla la fenêtre de balles. Un bon coup de pied finit par la faire céder. Lara se jeta dans la pièce, pistolets en mains. Amanda se trouvait au milieu de la salle. Posée sous une cloche, l’arabesque dorée était passée aux rayons X. Lara fit feu sur tous les gardes du corps et scientifiques. Seul Amanda restait calme, suivant les progrès de l’analyse de l’artefact. _ « Alors Amanda ? Tu sors pas ton petit joujou ? » Dit-elle après avoir éliminé tous les hommes. _ « Tu me le payeras pour l’avoir cassé ! » Dit-elle d’un ton menaçant _ « Pourquoi Amanda ? Pourquoi tu veux … Ca ! » Dit elle en montrant la relique _ « Pourquoi ? Tu oses demander ? Peut être pour James ? Tu te souviens de James ? Celui que t’a buté au Gana ? » _ « Les morts doivent reposer en paix Amanda. De plus cette relique ne te servira à rien. » _ « Si elle permet de ressusciter les morts pauvre idiote ! » _ « Non elle permet juste de passer au Paradis. » _ « Menteuse ! Menteuse ! » Dit-elle en se jetant sur elle Amanda cherchait à étrangler Lara, elle resserrait ses mains autour du cou de Lara. Mais elle n’allait pas se laisser faire comme ça, d’un violent coup de pied, elle repoussa Amanda, se précipita sur l’arabesque, la prit, courut vers la fenêtre, sauta et dégaina de sa poche un bouton qu’elle pressa. Derrière elle le bâtiment explosa.
Ceux qui reposent en paix
_ « Lady… » _ « Oui Winston ? » _ « Lady Croft n’a rien dit depuis qu’elle est rentrée et je pensais… Peut être pourrait elle utiliser la relique que Lady a trouvé pour faire quelque chose pour le père de Lady. » _ « Non Winston, Amanda aussi voulait utiliser l’arabesque pour redonner la vie. On ne joue pas avec la mort. » _ « Et… Lady… Si Lady me pardonne ma curiosité… Où Lady a-t-elle mis cette relique ? » _ « En lieu sur Winston, en lieu sur… » Au nord de Londres, sous des décombres fumants d’une ancienne tour, une silhouette émergea. _ « Lara… » Dit-elle dans un râle

1 commentaires:

Anonyme a dit…

je peut en faire un film ?