'
.
_

lundi 20 octobre 2008

Les scènes coupées

~
Listing des scènes coupées
~
Rendez-vous chez le psychologue – Emplacement dans l’histoire : Après le cours de Lara dans le Chapitre 1 Cette scène devait se trouver initialement dans l’histoire. Après son cours à l’Université, Lara devait aller dans le bureau d’un psychologue où elle serait représentée comme étant terriblement fragile et psychologiquement instable. J’étais en pleine rédaction de cette scène lorsque j’ai réalisé qu’elle n’avait pas sa place dans l’histoire. Lara est déjà très différente de l’originale et je ne voulais pas la représenter comme étant une sorte de cinglée. Bien qu’en gardant ses failles psychologiques, j’ai supprimé la scène. ~Cachets et Miroir – Emplacement dans l’histoire : Au début du Chapitre 2 Le Chapitre 2 devait commencer différemment. Encore sous le choc de la mort de son élève psychopathe, la jeune femme devait se réveiller en sursaut et en sueur en pleine nuit avant de se mettre à pleurer. Elle allait dans la salle de bain de son appartement et ouvrait son armoire à pharmacie pour prendre une boite d’antidépresseurs. Elle en prenait deux avant de pousser un hurlement de rage et de jeter la boite à travers la pièce avant de briser le miroir qui reflétait son visage triste. Elle regardait la glace brisée de façon inexpressive avant de partir. Il s’agit d’une scène que j’ai rédigée et qui m’a été très difficile à couper. Elle représentait une Lara qui ne faisait que douter et faisait beaucoup trop écho à la séquence coupée chez le psychologue. Je ne voulais pas qu’elle paraisse faible et c’est pour cela que j’ai coupé le passage. ~« Je veux partir avec toi ! » – Emplacement dans l’histoire : Directement après que Lara sorte de son bureau en déclarant qu’elle part à Paris dans le Chapitre 2 Originellement, Liv devait rejoindre Lara en déclarant qu’elle voulait vraiment l’accompagner. Lara refusait catégoriquement avant de partir seule. Cette scène n’était absolument pas indispensable pour la suite et je l’ai donc coupée. ~Vittoria – Emplacement dans l’histoire : Juste après le récit des Veritatus et avant que Kurtis n’invite Lara à aller boire un café dans le Chapitre 3 IL S’AGIT D’UNE VERSION ALTERNATIVE DE LA SCÈNE DU CAFÉ Lara tentait de joindre Liv par le biais de la cabine téléphonique du bâtiment. Alors qu’elle n’arrivait pas à joindre son amie, elle se retournait et trouvait Vittoria, la Veritatas, qui commençait à discuter avec elle en lui déclarant de ne pas se laisser impressionnée par les têtes de « coincés du cul » des autres Veritatus. Elle l’invitait à boire un thé à a place de Kurtis. La scène était à peu près la même sauf qu’elle ne quittait pas le bâtiment, allant dans une sorte de cafétéria et s’installant à une table. Elle se mettait à discuter et faisait agréablement connaissance. Il s’agit de la scène originellement écrite ce qui expliquait la réaction de Vittoria dans la salle de conférence lorsqu’elle insultait le vieux Scott tandis que Lara partait pour retrouver Stanislas. Cette scène que j’ai totalement rédigée était très intéressante et je voulais la garder ce que je n’ai pas pu au final car il semblait étrange que Lara puisse s’attacher aussi rapidement à une inconnue. J’ai changé la scène en remplaçant Vittoria par Kurtis ainsi qu’en modifiant le lieu de l’action d’où le fait que la version finale paraisse bâclée. ~« Je t’aurai, Stanislas ! » - Emplacement dans l’histoire : Juste après que Max ait donné son avis sur la santé mentale de Lara à la fin du Chapitre 5 Sous le regard choqué de Kurtis face à cette révélation, le Nephilim quoique mort utilisait une dernière fois ses pouvoirs pour se relever brusquement faisant sursauter Lara et Vittoria. Lara s’emparait d’un scalpel et tranchait le cou de la bête qui mourrait atrocement. Alors que Lara s’acharnait impitoyablement sur elle, Max et Kurtis entrait dans la salle d’opération et retenait Lara pour l’empêcher de réduire en bouillie l’être du mal. En poussant un rugissement, Lara se libérait de l’étreinte du Veritatus et sortait comme une furie de la salle. Elle fonçait dans son appartement et une fois seule, elle commençait à faire tomber les livres par terre, donnait des coups de pied dans les meubles et envoyait les objets à travers la pièce. Elle regardait finalement la Tour VCI et disait « Je t’aurai, Stanislas ! ». Pour moi, cette scène, bien que rédigée, était trop violente pour être un digne de Tomb Raider. Jamais Lara n’avait paru si agressive et cela ne lui ressemblait pas. Je n’aime pas cette scène et je pense que j’ai bien fait de ne pas la mettre.
~ ~