'
.
_

lundi 20 octobre 2008

Chapitre IV

~ CHAPITRE IV
~ (Phase de jeu) - Traverser la jungle et trouvez un abri ! Les deux personnages, Lara et l’homme, doivent se cacher le plus rapidement possible. C’est l’homme qui part le premier, prenant de l’avance sur Lara. LARA : Une seconde ! Elle lui court après mais il garde toujours une distance. Elle le suit en évitant des pièges comme des gouffres mal camouflés, de pics risquant de l’embrocher si elle se prend dans le fil déclencheur du piège. Au bout de quelques minutes de pièges… (Cinématique) Lara arrive à rattraper l’homme tandis qu’ils atterrissent sur un sentier. LARA : Arrête-toi ! Attends ! L’HOMME : Quoi ? Un craquement retentit. LARA : J’entends du bruit ! Ils sont aux aguets tandis que Lara dégaine son revolver. LARA : Tu es armé ? L’HOMME, avec ironie : J’ai laissé ma mitrailleuse chez moi. Désolé ! Les craquements se font de plus en plus proches. Brusquement, sautant des fourrés, trois panthères atterrissent devant eux. L’HOMME, paniqué : Tu penses les avoir ? LARA : Non ! COURS ! (Phase de jeu) VUE DE FACE DES PERSONNAGES La caméra est placée face à l’homme et à Lara. Ils doivent fuir les panthères en esquivant leurs attaques via des sauts et des roulades. Ils courent sur le sentier tandis que Lara peut décider de tirer par-dessus son épaule, à l’aveuglette pour tenter de les blesser. Elle arrive finalement à en tuer une. L’HOMME : Attention aux pièges ! Effectivement, sur leur trajet, des pièges (surtout des gouffres) se trouvent en plein milieu de leur passage. Il s’agit de sauter par-dessus, ralentissant les bêtes qui s’arrangent pour les contourner. Alors que Lara arrive à tuer la deuxième panthère, le puissant rugissement retentit faisant fuir le dernier animal. RETOUR À LA VUE « NORMALE » Les deux hommes ne ralentissent pourtant pas. LARA : Elle est partie ? L’HOMME : Je crois ! Ce cri, je l’entends depuis tout à l’heure ! j’ai cru voir une grosse bête. LARA : Moi aussi. Elle me suivait ! Si j’avais voulu, j’aurai pu la toucher. Au loin, une ouverture noire semblant permettre l’accès à l’intérieur d’une falaise apparaît. L’HOMME : Là ! On va se cacher ici ! Il accélère et devance ainsi Lara. Cette dernière tourne la tête (technique pour attirer le regard du joueur vers un point précis à l’instar de ce qui était proposé dans « Tomb Raider : Sur les Traces de Lara Croft ») et semble remarquer quelque chose. LARA : Hé ! C’est quoi ça ? Elle s’arrête et s’approche d’une petite carte plastifiée de la taille d’une carte d’identité accrochée à une petite pince métallique. L’homme, lui a continué sa route. (Cinématique) Lara ramasse la carte. Il s’agit d’une carte d’identification, enfoncée dans la boue. Les couleurs et les écritures ont été délavés par le soleil, mais la jeune femme remarque un nom : LARA, lisant avec intérêt : WALTER SCULLY. Code d’identification : 7852AJ… Le reste est illisible… Elle regarde autour d’elle. LARA, à elle-même : Bon Dieu, il y a des hommes sur cette île ! L’HOMME, l’appelant depuis l’entrée de la grotte : Hé ! Qu’est ce que tu fais ? Lara tourne la tête vers lui, met la carte dans sa poche et le rejoint à la grotte. INTÉRIEUR – NUIT, GROTTE Une fois à l’intérieur Lara allume son briquet. L’homme s’est déjà engouffré plus loin. L’HOMME : C’est bon, cela peut offrir un bon refuge pour la nuit ! J’ai un peu regardé avant ton arrivée, ça ressemble plus à un tunnel naturel qu’à une grotte ! Il y a une sortie. LARA : On va pouvoir discuter, alors ? C’est quoi ton nom ? L’HOMME : Matthew. Et toi ? LARA : Lara… Je… Elle avance vers lui quand un sinistre craquement retentit, et que le sol se dérobe sous ses pieds. Elle pousse un cri résonant en écho tandis qu’elle s’agrippe à un rebord. Matthew s’est précipité vers elle et tente de la rattraper. MATTHEW : Tiens bon, ma jolie ! LARA, paniquée : Je lâche ! Le rebord sur lequel elle s’est rattrapée cède soudainement. Elle fait une chute vertigineuse tandis que Matthew pousse une exclamation en la voyant tomber. MATTHEW, dont la voix se fait de fait de plus en plus faible, résonnant en écho : LARA ! FONDU VERS LE NOIR FOND NOIR VOIX DE MATTHEW, résonnant lointainement et en écho : Hé ! Lara ! Réponds-moi ! VOIX DE LARA, beaucoup plus proche et en écho : Matthew ? VOIX DE MATTHEW, de la même façon que précédemment : Dieu merci ! Tu es en vie ! Tu as quelque chose de cassé ? VOIX DE LARA, de la même façon que précédemment : Non, non ! En tombant, je suis tombé sur les fesses sur une sorte de toboggan de pierre qui a freiné ma vitesse de chute. Attends ! Un cliquetis métallique retentit avant qu’une flamme n’éclaire les lieux, produite par le briquet de Lara. INTÉRIEUR – NUIT, TOMBEAU ANCIEN Elle se trouve dans un autre temple à l’architecture similaire. LARA, d’une voix forte : Je suis arrivée dans un tombeau ! VOIX DE MATTHEW : Quoi ? LARA, d’une voix forte : Il y a bien des ruines ! Elle s’approche d’un des murs sur lesquels sont représentés d’étranges symboles inconnus. LARA, d’une voix forte : Il y a eu une civilisation inconnue des données récentes ! Elle s’approche d’une nouvelle statue de gryphon. LARA, d’une voix forte : Et si j’en crois toutes les informations visuelles, je peux dire avec certitude que cette île a dû être le point de rencontre de plusieurs civilisations différentes ! VOIX DE MATTHEW : Tu es sûre ? LARA, d’une voix forte : C’est en tout cas ce que je suppose ! Elle s’avance vers un couloir qui s’enfonce dans une effrayante obscurité. LARA, d’une voix forte : Il y a des couloirs aussi. Je vais explorer ça ! VOIX DE MATTHEW : Lara ! Ce n’est pas raisonnable ! Je vais essayer de te rejoindre ! La jeune femme retourne à l’endroit où elle s’est relevée, une grande ouverture dans le plafond lui permettant d’entendre la voix de Matthew. LARA, d’une voix forte : Surtout pas ! Il doit y avoir une entrée à ce temple et logiquement une sortie ! Sors de la grotte ! Trouve un moyen de découper des branches d’arbres et sers toi s’en pour dissimuler les entrées ! Il faut nous sécuriser un maximum ! Compris ? VOIX DE MATTHEW : Compris ! Je vais m’arranger du mieux que je le peux ! Bonne chance ! Lara a un léger sourire, heureuse de savoir qu’elle n’est pas toute seule en ce lieu. Elle se tourne vers le couloir et prend une profonde inspiration avant de s’y engouffrer.
~
~
Chapitre III - Sommaire - (suite bientôt)