'
.
_

lundi 20 octobre 2008

Ch 4 - Partie 4 : Lady Angeline

*
CHAPITRE 4 : DEUXIÈME ATTAQUE
PARTIE 4 : LADY ANGELINE
*
Max était un Veritatus très puissant. Il avait été formé très jeune et aujourd'hui, il était beaucoup plus vieux, n'étant plus loin de la cinquantaine. Mais il était encore robuste et savait très bien utiliser ses pouvoirs. Mais à seulement trois, il était très difficile d'arrêter un jet qui tombait à toute vitesse vers le sol. Mais ils n'avaient plus beaucoup de temps, d'autant plus que les Nephilims arrivaient.
- Les amis ! Il faut envoyer toute notre puissance ! Cria t-il aux autres.
Sentant son cœur battre plus vite, il tenta de se concentrer mieux.
*
Lady Angeline Croft était accrochée à son siège par une ceinture de sécurité, s'agrippant à l'accoudoir, prise de la plus forte crise d'angoisse qu'elle n'ait jamais eu dans sa vie. Elle savait que l'avion allait s'écraser et fermait les yeux pour ne pas voir la mort. Mais elle savait que c'était inutile. Elle risqua de jeter un coup d'œil au hublot, à côté d'elle. Elle vit alors que le sol n'était plus qu'à quelques mètres... Moins de cinq secondes plus tard, un choc de la force d'un séisme la fit pousser un cri perçant. En un instant, elle s'était retrouvée la tête en bas et son siège avait lâché. En tombant, son siège, qui avait chuté avec elle, lui était tombé sur la main gauche. Poussant un hurlement de douleur, lady Croft tenta de se dégager mais constata avec horreur que les os de sa main avaient été broyés.
*
Ils avaient tout juste eu le temps de se jeter sur le côté pour éviter qu'un débris de l'avion ne s'écrase sur eux. Les Veritatus avaient réussit à atténuer le choc du jet mais cela n'avait pas été suffisant pour qu'il ne fasse de gros dégâts. Max espérait sincèrement que s'il y avait des passagers survivants, qu'ils ne soient pas trop blessé. L'appareil avait glissé sur la piste et s'était arrêté cinquante mètres plus loin, s'étant retourné sur lui même et ayant commencé à prendre feu. Kurtis, qui semblait s'être rétabli, s'était mis à courir vers le lieu du crash tandis que Max, André et Moustapha rejoignaient Lara.
*
Un des Nephilims s'était trop rapproché de Lara à son goût, et cette dernière n'hésita pas à le prendre pour cible. Quelques secondes auparavant, le sol avait tremblé, lui faisant perdre l'équilibre, ce qui avait permis à ses ennemis de pouvoir se rapprocher. Mais elle fut très rapidement rejoint par les trois Veritatis. Tandis qu'André et Max avaient déjà tiré leurs armes de leurs holsters, Moustapha s'approcha de Lara et lui dit :
- Allez-y ! On va les retenir !
Lui adressant un signe de la tête affirmatif, elle tourna le dos à l'armée des morts et s'élança vers l'avion en flammes. Elle rattrapa Kurtis, qui s'apprêtait à entrer à l'intérieur.
- J'y vais seule ! Lui dit-elle.
- Pas question, répliqua sèchement Kurtis.
- Si ! Si l'avion s'écroule sur lui-même, j'aurai besoin d'aide extérieure ! Kurtis remarqua alors que c'était logique.
- D'accord, mais je te conseille de prendre ça !
Il plongea une main dans son sac et en sortit un poignard. Il était fait totalement en argent ce qui donnait l'illusion que la lame et le manche ne faisait qu'un.
- L'espace est réduit... expliqua t-il. Si un Nephilim est à l'intérieur, tu n'auras pas le temps de tirer qu'il sera déjà sur toi. Le corps à corps est un moyen de survie et cette arme est faite à partir de sang Nephilim, elle est capable de le tuer si tu lui enfonce en plein cœur.
Lara prit l'arme dans sa main et pénétra dans l'appareil.
*
Avec difficulté, Lady Croft s'était dégagée du siège qui l'a retenait. Essoufflée, elle glissa sur le dos, ferma les yeux et prit une profonde inspiration. Elle savait qu'elle était dans l'avion et à part à la main, elle n'avait mal nulle part. Elle pouvait donc certainement se relever et trouver une sortie avant que les vapeurs toxiques ne la tue. Gardant toujours les yeux fermés, elle sentit alors un liquide tomber sur son visage. Elle ouvrit les yeux et poussa un hurlement d'horreur. Son mari était là, au dessus d'elle, toujours accroché à son siège par sa ceinture de sécurité. Il semblait la regarder avec de grands yeux mais ce n'était pas ça qui l'avait effrayée. Un objet métallique était enfoncé dans son visage, la face gauche de son visage étant écrabouillée. Du sang coulait et Angeline constata que des gouttes de sang étaient tombées de son visage. Devant ce spectacle d'horreur, Lady Croft recula, après s'être levée et, sans voir où elle allait, tenta de fuir. L'engin était en feu, les flammes jaunes risquant de la bruler et elle ne fut pas étonné de sentir à diverses parties de son corps la chaleur insoutenable. Soudain, alors qu'elle cherchait une sortie, elle se heurta contre quelque chose. Tombant en arrière, elle tenta de reprendre ses esprits. Elle leva la tête vers l'être qui était apparut devant elle. Il était grand, la peau blanche gravée de symboles marqués au fer rouge, certainement par les membres du Lux qui l'avait torturé, des centaines d'années auparavant. Il la regardait avec des yeux rouges, la bouche sans lèvres entrouverte, dont un bout de langue dépassait. Lady Croft vit avec horreur qu'il la faisait passer entre de longues canines.
- Non... Je vous en prie... Laissez-moi...
Le Nephilim s'approcha d'elle et tendant une main aux griffes pointues et noires vers elle, lui effleura le visage.
- Une chair tendre, dit-il d'une voix rauque. Je vais adorer ça !
Il se jeta alors sur elle, sous les cris d'Angeline et tenta d'enfoncer ses longues canines dans sa gorge.
- NON ! Hurla t-elle.
Mais il avait déjà réussit à trouver un endroit tendre et y enfonça ses dents. Il sentit instantanément le goût merveilleux du sang. Il adorait ce goût chaud et qui piquait légèrement sa langue. Mais les mouvements de la femme l'ennuyait, l'empêchant de savourer son plaisir. Il la lâcha et recula pour admirer son œuvre : la gorge de Lady Croft était en sang, cette dernière n'arrivant plus à émettre un son. Le Nephilim décida alors de l'achever tant qu'il était encore temps. Il s'élança de nouveau sur elle et lui porta un coup de griffes dans le ventre. Sur la paroi la plus proche, des morceaux de chair et un demi litre de sang furent projetés. Lady Croft avait cessé de respirer...
*
Lara avait entendu les cris de sa mère s'arrêter. Elle devait être en train de mourir !
- J'arrive, maman ! Cria t-elle, le poignard la précédant, prêt à s'enfoncer dans une chair blanche et ignoble.
Elle arriva dans un couloir et s'arrêta net. Au fond de ce couloir, il y avait une petite pièce. Et dans cette pièce, un être blanc était en train de manger un humain. Poussant un hurlement de rage, Lara s'élança. Le Nephilim avait tout juste commencé à se tourner mais elle fut plus rapide. Le poignard s'enfonça dans la nuque et l'être hurla avant de se taire et de tomber sur le sol, ne pouvant plus bouger. Dans son élan, Lara ne l'avait pas tué mais l'avait bien blessé, lui sectionnant par la même le nerf qui permettait au cerveau de la créature de bouger. Elle lui donna un violent coup de pied et tourna la tête vers l'humaine. Mais elle n'eut pas le cœur de tomber pour prendre sa défunte mère dans ses bras, tellement le corps était tailladé, vidé de presque tout son sang. C'était fini pour elle. Lady Angeline était morte... La pilleuse de tombes eut une envie de vomir et perdit l'équilibre, tombant sur ses genoux, en proie à de chaudes et douloureuses larmes. Le spectacle d'horreur qui se présentait à elle ne lui inspirait que de la douleur et de la tristesse. Tout était de sa faute. Elle aurait tant souhaité mourir ici avec elle. Puis, elle cru entendre la voix de Kurtis l'appeler. Émergeant de ce cauchemar éveillée, la pilleuse de tombes ne prononça que de mots.
- Adieu, maman, parvint à prononcer Lara.
Elle lui tourna le dos et commença à partir avant que l'avion n'explose. Mais, elle s'arrêta net. Le Nephilim était toujours vivant et elle voulait en finir avec lui comme il le méritait. Se tournant violemment, un regard sombre dans ses yeux, elle se dirigea vers lui et l'attrapa par une jambe, le traînant malgré son poids vers la sortie.
- Tu viens avec moi, enfoiré !
*
Max vit avec étonnement les Nephilims disparaître brusquement, comme s'ils étaient effrayés par quelque chose.
- Qu'est ce que... commença Moustapha mais il fut interrompu par André qui lui montra le lieu du crash.
Lara venait de sortir de l'avion, trainant un corps derrière elle. En s'approchant, ils virent avec effroi qu'il s'agissait d'un Nephilim vivant. Mais qu'est-ce qu'elle foutait ? S'étrangla Moustapha. Ils s'approchèrent pour constater qu'il était bien amoché et semblait ne plus pouvoir bouger.
- Lara ! Qu'est ce que vous faites ? S'écria Maximillian.
- Amenez-le à la Tour ! Ordonna Lara en le lâchant. Gardez le vivant ! Soignez sa blessure s'il le faut !
Sans comprendre, ils la virent leur laisser le corps et partir vers le hangar privé.
- Lara ! Vous êtes folle ! S'écria André en se précipitant vers elle. Vous ne voulez pas risquer les vies de toutes les personnes qui se trouvent dans la tour ?
- Rien à faire ! Répondit-elle, sans le regarder, continuant sa marche.
Il l'empoigna pour la forcer à s'arrêter et à le regarder.
- Pensez aux gens qui travaillent dans la tour ! Les scientifiques qui analysent vos reliques ! Les ouvriers !
Lara se tourna brusquement vers lui, un regard plein de haine. Elle hurla alors :
- Stanislas a eu tord de faire ça ! Et croyez-moi, il va le payer très cher ! Je me chargerai personnellement de le tuer !
*
*
*
*

0 commentaires: