'
.
_

lundi 20 octobre 2008

Ch 4 - Partie 2 : La Traînée Verte

*
CHAPITRE 4 : DEUXIÈME ATTAQUE
PARTIE 2 : LA TRAÎNÉE VERTE
*
Durant les jours qui suivirent, tout ceux qui étaient dans le secret de ce qui se passait avec les Nephilims élaboraient un plan. Ainsi, trois jours plus tard, Liv eut une idée.
- Il faudrait infiltrer la « Darkness Corp. » ! annonça t-elle aux autres membres, dans une salle de réunion. Je crois que ce serait le seul moyen d'accéder aux informations de Stanislas.
- Mais comment ? Demanda Lara, qui avait déjà songé à ce point depuis plusieurs heures. Je ne vois vraiment pas comment accéder à la tour sans se faire repérer par Stanislas ou un de ses potes Nephilim.
- J'ai justement réfléchit à cela, répondit Liv. Il faudrait organiser une réception à « Croft Industries », signifiant par cela, inviter plusieurs personnes dont ce Stanislas tandis que l'un de nous s'infiltre dans son repaire !
- C'est ridicule, rétorqua sèchement Max, à la stupéfaction de l'avocate.
Liv le regarda, étonnée par sa réaction excessive.
- Vous croyez vraiment que l'on peut entrer dans un repère Nephilim sans se faire repérer ? Soyons sérieux ! Nous ne sommes pas dans une de vos séries américaines bidons ! Réfléchissez avant de parler, bon sang !
La jeune femme avala difficilement sa salive. Elle ne s'était pas rendu compte que son plan était dénué de sens : jamais personne ne pourrait entrer et sortir vivant. Légèrement troublée par la réaction excessive de Max, elle se tourna vers Lara qui lui adressa un regard qui signifiait clairement « Ne te laisse pas abattre ! ». Cette phrase avait une symbolique dans l'histoire des deux femmes et ce fut Liv qui l'a prononça dans un but précis pour la première fois, près d'un pont enneigé à Londres.
- Excusez moi, rétorqua sèchement Liv, mais si vous voulez que je vous aide, il va falloir me parler sur un autre ton, car que vous soyez une espèce de mage ou pas, je vous rappelle que j'ai mon mot à dire ! Alors modérez votre langage ! Si vous avez une meilleure idée, vous n'avez qu'à nous en faire part ! Réfléchissez avant de parler, bon sang ! Dit-elle en répétant les propres mots de l'homme.
Maximillian lui jeta un regard noir. S'il savait respecter les gens, il n'aimait pas qu'on lui parle mal. Toutefois, la jeune femme n'avait pas tord et avait de la répartie. Il aimait ça chez les femmes !
- Ok, répondit-il, en grognant.
- Liv n'a pas tord... fit remarquer Lara. Je suis certaine que l'on peut s'infiltrer chez Stanislas ! Max se tourna vers elle. Son visage était devenu rouge et sa tête semblait avoir étrangement enflée.
- Vous m'avez entendu ? C'est tout bonnement impossible !
- Max, laisse la parler ! Coupa Moustapha, les sourcils froncés.
- Mais...
- Elles ont peut-être raison, continua Moustapha. Ce serait une mission dangereuse mais pas forcément absurde !
- Nous pourrions tout d'abord essayer de l'attirer hors de chez lui, uniquement pour l'observer, continua Lara. Les membres du Lux Veritatis peuvent repérer les Nephilims lorsqu'il sont camouflés sous forme humaine ou autre ?
- Effectivement, ils projettent une aura, lui répondit Vittoria. On peut les repérer très facilement. Personnellement leur présence me donne l'impression désagréable d'étouffer. Lara fut ravie d'entendre cette information. Si le Lux pouvait repérer les Nephilims, cela ne pouvait que faciliter la mission.
- Comme l'a dit Liv, nous allons organiser une réception ou un bal dans « Croft industries » en envoyant un carton d'invitation à une cinquantaine de personnes, Stanislas inclus. Nous pourrons déjà évaluer s'il vient avec des Nephilims, qui seront sûrement déguisés en gardes du corps. Par le biais de codes, nous allons nous transmettre diverses informations telles que le nombre de démons présents, le nombre qui pourraient être cachés dans la tour de Stanislas... Nous communiquerons oralement le moins possible, comme je l'ai dit, il faudra se contenter de langage visuel ou de signaux !
Liv rayonnait. Elle avait l'impression d'avoir été moins inutile qu'elle l'aurait été en temps normal. Son plan n'était pas si ridicule que ça, finalement. Mais il y avait un point noir dans le plan et ce fut Scott qui l'annonça.
- Miss Croft, il nous faut une bonne raison pour organiser une réception. Stanislas sera sur ses gardes, vous ne le connaissez pas mais lui il vous connait !
Je sais... répondit Lara à mi-voix.Elle avait remarqué que ces-derniers temps, Scott était plus agréable, beaucoup moins sexiste et elle trouvait ça louche.« Il a dû comprendre qu'il fallait oublier nos différents », lui avait dit Kurtis lorsqu'elle lui en avait parlé, à peine dix minutes auparavant.
- Je suggère l'ouverture d'une des sections de « Croft Industries », la section biologique devrait faire l'affaire ! Continua t-il.
- C'est une couverture, fit remarquer Kurtis, Stanislas ne peut savoir que la section biologique n'a même pas encore ses propres locaux dans la tour !
*
Lara était dans son bureau. Elle était seule, voulant travailler dans le calme. Ses parents arrivaient aujourd'hui, après les avoir suppliés de venir. S'ils étaient proches d'elle, elle pourrait les protéger. Lara fut nostalgique en pensant à l'époque où elle eu un accident d'avion dans l'Himalaya. Elle avait survécue seule, ayant passé des nuits dans des tombeaux antiques, ayant eu la force de tuer des animaux féroces pour se nourrir. Lorsqu'elle arriva dans le village le plus proche, elle se sentit étrange. Elle venait de vivre à la dure, elle, une lady. Elle avait observé un temple et avait survécu dans le froid glacial. Elle avait aimé explorer les couloirs silencieux et piégés de la structure ancestrale. C'est à ce moment là qu'elle décida de devenir un « Tomb Raider », une pilleuse de tombes. Elle avait financé ses voyages avec l'argent de la famille sous les regards horrifiés de ses parents. Ces derniers étaient terrifiés de voir leur fortune disparaître et ils déshéritèrent leur fille au profit du Yorkshire de madame. Ce brave cabot était mort, aujourd'hui... Lara en avait voulu à ses parents et ne leur avait plus adressé la parole durant des années. Puis il y a eu sa nouvelle vie qui a commencé... Elle s'était excusée, voulant reprendre contact avec ses parents, ces derniers étaient même fous de joie...
*
Le jet AIR CROFT était presque arrivé à New-York. À son bord se trouvaient cinq personnes : Lady et Lord Croft, les deux pilotes, ainsi que le majordome Daniel.
- Enfin arrivés ! S'exclama Lord Croft. Cela commençait à faire très long !
Sa femme ne lui répondit pas. Elle serrait dans sa main une photo de famille qui datait d'il y a dix-sept ans. On pouvait voir Lord Croft, sa femme et la jeune Lara, une belle adolescente. Tous souriaient.
- Je ne comprends pas... murmura t-elle, silencieusement à elle même. Ma petite Lara... Vas-tu m'expliquer ce qu'il se passe ?
Voilà plusieurs jours que Angeline Croft était en stress permanent. Elle ne supportait pas ne pas avoir de réponses à ses questions. Cela n'allait pas tarder ! Elle l'espérait !
Lara et Kurtis étaient dans le hangar privé de Lara, juste à côté de l'aéroport de Manhattan, attendant l'arrivée du jet privé qui allait unir la famille Croft. L'archéologue commençait à s'impatienter, ayant peur d'une catastrophe durant le trajet.
- Du calme, dit Kurtis.
- On a du mal à rester calme, ces derniers temps, c'est la folie...
- Il n'y a aucune raison qu'il se soit passé quelque chose ! Annonça sagement le jeune homme. Lara s'en doutait mais elle ne pouvait s'empêcher de penser au malheur. Elle tremblait à l'idée que Stanislas aient interceptés leur communication et ait préparé un accueil « chaleureux » à la petite famille. Elle chassait cette idée de son esprit, espérant qu'elle ne se réalise jamais.
- Là ! S'exclama Kurtis, en pointant son doigt vers le ciel. Le jet est là !
La pilleuse de tombes plissa les yeux et vit l'appareil qui s'apprêtait à descendre. Enfin ! C'était un véritable soulagement ! Elle avait prié pour que l'engin arrive sans dommages à New-York.
- Tu es soulagée, maintenant ? Lui demanda Kurtis avec un sourire.
- Je me sens mieux !
- Il n'y avait aucune raison d'avoir peur...
Lara qui avait un sourire aux lèvres sentit un pincement au niveau de son cœur. Kurtis vit son visage changer brusquement d'expression. Lui même venait à l'instant de sentir ce qui n'allait pas ! Il sentait une pression contre ses poumons. Il leva la tête vers le ciel et fut horrifié en voyant une traînée de lumière verte... qui se dirigeait vers le Jet !
- NON ! Hurla Lara en se jetant sur la piste d'atterrissage.
- Lara ! S'écria Kurtis en se lançant à sa poursuite. Le pilote du Jet sentit son cœur faire un bond lorsqu'il vit une créature monstrueuse, entourée d'un halo de lumière verte, foncer vers l'avion qu'il pilotait.
- Bordel de merde ! Jura son co-pilote.
Une seconde plus tard, la cabine de pilotage avait explosé.
*
*
*
*

0 commentaires: